Lycée en extension et réhabilitation

Représenter une accroche visuelle depuis le domaine public, en mettant en scène les espaces polyvalents partagés.
Des aménagements garantissant la sécurité des élèves à l’entrée de la cité scolaire.
Conception de l’extension en cohérence avec le bâtiment existant assurant une parfaite insertion.

EN SAVOIR +

Notre projet sur ce concours met l’accent sur l’équipement public au contact de la rue pour matérialiser une accroche visuelle forte grâce à une recomposition spatiale et à l’implantation d’espaces polyvalents en partage avec l’extérieur. Sur l’entrée du lycée qui est partagée avec celle du collège mitoyen, une recomposition des volumes organise un véritable parvis qui est extérieur à l’enceinte, permettant ainsi une attente sécurisée lors de l’arrivée et du départ des élèves mais aussi un lieu de détente pour l’intercours des fumeurs.

L’entrée de la Cité scolaire s’appuie sur les constructions neuves de la salle polyvalente, de l’accueil et de la salle d’exposition pour redynamiser l’accès au site. À l’arrière de ces bâtiments situés de part et d’autre de l’entrée, le départ des circulations qui distribuent le lycée est mis en valeur : des allées vertes associant des revêtements soignés et des plantations en alternance avec du mobilier jalonnent le déplacement à travers le dénivelé assez prononcé des extérieurs vers la cour.

Un nouveau bâtiment indépendant R+2 dédié au CDI, à la salle des professeurs et à l’enseignement général, vient assurer l’extension principale de l’existant, avec lequel il est en relation à chaque niveau via des passerelles vitrées. Ce même bâtiment ouvert en rez-de-chaussée, assure sur pilotis le préau qui faisait défaut à la cour. Cette ouverture en rez-de-chaussée conserve ainsi une perméabilité visuelle au niveau du sol qui met en valeur les espaces verts de part et d’autre de la cour. Par souci d’harmonisation, les façades qui sont réhabilitées seront habillées du même bardage que le les nouvelles constructions lors de la pose de l’isolation par l’extérieur. La forme, l’implantation et la hauteur des nouvelles constructions reprennent l’orthogonalité et les échelles du plan de masse de l’existant pour intégrer en douceur un site dont l’existant reste majoritaire et cohérent.

  • Concours pour la réhabilitation et extension d’un lycée
  • MONTANT DES TRAVAUX : 7,72 M€ HT
  • MAÎTRE D’OUVRAGE : LRA (Région)
  • SURFACE : 5 536 m2
  • CONCOURS 2009 : Non lauréat