La nature en ville

Une sublimation des perspectives par l’ordonnancement des tracés.
Le respect et la mise en valeur des éléments de patrimoine et des vestiges archéologiques.
Création d’un parking sous-terrain de près de 700 places pour répondre aux besoins du centre-ville.
Aménagement d’un véritable parc, à la fois poumon vert et lieu de rencontres pour les riverains.

EN SAVOIR +

Dans son ensemble, l’agence propose une projet conçu de manière intégrée. Les différentes composantes, précisément le parking, les espaces publics, les vestiges, le bâti, font partie d’un projet global. Tous les éléments s’imbriquent et se subliment réciproquement en termes d’usages, de technique et d’esthétique.

GAU souhaite ouvrir les vues vers les éléments identifiants du site, pôles d’intérêt, équipements, permettant l’orientation des usagers ainsi qu’une lecture aisée des tracés. La même volonté a marqué l’organisation du parking qui prend comme repères des éléments constitutifs du parc.

Un travail fin sur la topographie nous a permis de mettre en scène l’entrée depuis la rue de l’Est, d’assurer les connexions avec le PMC à deux niveaux et de réinventer des tracés de déambulation confortables et fluides.

L’étude globale du site nous a paru primordiale pour réussir la création d’un vrai parc imprégné des pratiques urbaines et prenant compte des activités présentes sur le site.

Des cheminements doux directs et lisibles permettent le bouclage de tracés de déambulation invitant tantôt au repos et à la contemplation (collection des rosiers grimpants, dortoir de plein air, solarium), tantôt au jeu et à la convivialité (aire de pique-nique, aire des jeux, parc sportif), tantôt au travail à l’air libre (patio connecté), tantôt aux manifestations culturelles (espace théâtral).

Outre l’objectif de capacité, le parking propose un aménagement mêlant l’intérieur/l’extérieur et la mise en valeur du patrimoine archéologique.

  • Aménagement d’un parc public et d’un parking souterrain de 700 places
  • MONTANT DES TRAVAUX : 21,5 M€ HT
  • MAÎTRE D’OUVRAGE : Ville de Colmar
  • PARTENAIRES : JC Brua, Sortons du bois, Artelia, Gamba, Atelier lumière
  • SURFACE : 1,75 Ha
  • Participation concours 2017