Une nouvelle façade urbaine pour l’étang du Méjean

Des voies de dessertes réduites, au profit des espaces perméables, et reliées aux voiries existantes.
Une composition comprenant une vaste « coulée verte » qui recueille les bassins de rétention pluviale.
Des petits collectifs implantés le long du parc et garantissant le jeu des transparences.

EN SAVOIR +

Le nouveau quartier jouit d’une situation exceptionnelle due à sa proximité avec le terminus du tramway et à sa large ouverture sur les espaces naturels lagunaires. Le quartier doit notamment conjuguer la valeur patrimoniale du site avec un projet urbain intégrant une grande sensibilité paysagère.

La conception a soigné l’insertion du nouveau quartier au sein d’un ensemble d’habitat pavillonnaire existant, tant au niveau de la répartition des typologies des logements et leur épannelage, qu’au niveau des dessertes. Le cœur du quartier a été réservé à la réalisation d’un programme ambitieux de logements collectifs avec une démarche conceptuelle globale appliquée à des typologies et des financements variés : logements sociaux, primo-accession, accession libre.

L’habitat collectif est implanté en partie centrale, suivant des orientations privilégiant la protection aux vents dominants, les vues vers les espaces naturels au sud, et l’intimité de chaque logement. Le stationnement destiné à l’habitat collectif, a été intégralement réalisé en sous-sol, ce qui a permis l’aménagement d’un vaste parc central abondamment planté et parsemé de belles sculptures contemporaines. Les toitures et les terrasses plantées viennent renforcer les ambiances paysagères du quartier.

  • Études urbaines, plan d’aménagement, dossier de création, dossier de réalisation, AMO concertation, cahier des prescriptions, coordination architecturale, maîtrise d’œuvre des espaces publics
  • MONTANT DES TRAVAUX : NC
  • MAÎTRE D’OUVRAGE : Ville de Pérols – Groupe GGL
  • PARTENAIRES : BET Seiri – géomètre SIRAGUSA
  • SUPERFICIE AMÉNAGÉE : 4,2 Ha