La réhabilitation d’une «Grande Dame»

Une réhabilitation lourde comprenant des démolitions, des constructions partielles, ainsi que des renforcements localisés de la structure et des planchers
Un projet qui joue sur la transparence en façade pour que l’animation puisse se distinguer depuis l’extérieur.

EN SAVOIR +

Donnant sur la place de Catalogne, « Aux Dames de France » ont été bâties au début du siècle à l’image de ces grands magasins parisiens, symbole d’une époque et d’un art de vivre. L’activité principale de ce bâtiment a toujours été commerciale jusqu’à sa fermeture en 1989. À la fermeture du magasin « Aux Dames de France », la ville de Perpignan a engagé une démarche pour reconvertir le bâtiment classé et lui redonner une nouvelle attractivité, indispensable au maintien de l’activité du centre-ville.

Le projet architectural s’est attaché à redonner au bâtiment son allure d’origine. Les volumes intérieurs ont été réaménagés, de manière contemporaine, en vue de leurs nouvelles fonctions. L’installation de la FNAC sur trois niveaux, ainsi qu’un programme de bureaux, a permis de donner une forte impulsion commerciale au centre historique.

De façon concomitante, l’agence a travaillé sur les transparences, les vues, pour que toute l’animation qu’engendre ce lieu puisse se lire de l’extérieur. A cet effet, le rez-de-chaussée s’ouvre largement en éventail sur la place de la Catalogne ainsi que sur le boulevard Georges Clémenceau.

En outre, le projet a été intégré dans un programme plus vaste, confié également à L’agence GAU, comprenant la construction d’un bâtiment, d’un parking public de 250 places et la réhabilitation de la place de Catalogne.

  • Réhabilitation du bâtiment classé, création de commerces et bureaux
  • MISSION : Conception
  • MONTANT DES TRAVAUX : 7,3 M€ HT 
  • MAÎTRE D’OUVRAGE : Ville de Perpignan
  • SURFACE : 6 459 m2
  • PARTENAIRE : Philippe Pous Architecte