Un EHPAD au cœur d'un nouveau quartier

Une écriture sobre qui s’insère parfaitement au sein du nouveau quartier
Un jardin aménagé autour d’un parcours de proprioception
Des espaces communs généreux, aux orientations multiples permettant de profiter pleinement de chaque saison.

EN SAVOIR +

La ville de Fabrègues a souhaité développer une opération d’aménagement sur le secteur de la Fabrique, situé au sud du centre historique et de la RD 613, ancienne route nationale. La collectivité entend promouvoir un projet à dominante d’habitat, comprenant notamment une part importante de logements locatifs sociaux ainsi qu’un EHPAD.

L’ensemble des macro-lots destinés à accueillir les logements collectifs sont organisés autour d’un grand bassin paysager selon une répartition en éventail. Le bâtiment de l’EHPAD est implanté dans la continuité des résidences de logements et répond à la même logique de composition urbaine tout en affichant une morphologie spécifique liée à sa programmation.

Ainsi, le bâtiment est composé de deux ailes parallèles articulées par un volume central regroupant les circulations principales et les aires d’évolution communes de l’établissement à tous les niveaux. Le hall d’accueil prend place dans ce volume central et propose une vue traversante depuis le domaine public vers le jardin privé de l’établissement.

Développé sur trois niveaux, le projet s’insère dans le gabarit du quartier et s’adapte à la déclivité du terrain en proposant notamment de mettre à profit la pente pour organiser les locaux de services en sous-sol semi-enterré avec un apport conséquent de lumière naturelle.

Les pensionnaires bénéficient d’espaces communs généreux bénéficiant de multiples orientations pour un usage adapté en fonction des saisons et de l’ambiance recherchée.

  • EHPAD de 64 lits
  • MISSION : Conception et suivi architectural
  • MONTANT DES TRAVAUX : 3,75 M€ HT
  • MAÎTRE D’OUVRAGE : MJ Développement
  • PARTENAIRES : Structures 2000, Cetex ingénierie, Ecome, Bet Seiri, Bet Grande Cuisine
  • SDP : 2900 m²
  • REALISATION : 2022
  • CREDIT PHOTOS : Julien Thomazo