Une réalisation doublement primée

Victoire du paysage 2018.
Classé site pilote pour la biodiversité.
Enrichissement du paysage marié à la sauvegarde de certains espaces recevant des ruches.

EN SAVOIR +

Le centre de recherche nucléaire de Marcoule occupe une place importante dans l’économie régionale. Dans le cadre de la politique d’ouverture scientifique, le Commissariat à l’Energie Atomique a décidé de modifier son enceinte et d’ouvrir une partie de ses terrains (30 hectares) au sud-ouest de l’emprise actuelle pour implanter de nouvelles entreprises.

Dans le cadre du schéma régional de développement économique, la Région profite de cette opportunité pour se doter d’une offre foncière dédiée aux activités tertiaires, technologiques et industrielles.

Le projet s’adosse au contexte naturel existant pour déployer un parti paysager et environnemental très ambitieux : protection de la végétation présente sur le site, équilibre parfait entre déblais et remblais, cheminements doux séparés des voies de circulation automobile, parcours d’initiation à la biodiversité.

Des aires de repos et de pique-nique accueillent de nombreux promeneurs, sportifs et employés des entreprises implantées sur le site. Plus de 33000 arbres et arbustes ont été plantés afin d’enrichir le paysage naturel préexistant; 3,5 hectares d’espaces naturels ont été conservés pour accueillir aujourd’hui des ruches produisant du miel local.

  • Mandataire, études urbaines, AMO communication et concertation, cahier des prescriptions, maîtrise d’œuvre complète des espaces publics, coordination architecturale
  • MONTANT DES TRAVAUX : 11,46 M€ HT
  • MAÎTRE D’OUVRAGE : Région Languedoc-Roussillon
  • SURFACE : 30 Ha
  • REALISATION : 2008 – 2019