Couture urbaine pour un morceau de paysage

Victoire du Paysage 2020.
Un quartier paysager où les aménagements font la part belle aux essences et matériaux locaux.
Une insertion douce en parfaite adéquation avec le paysage existant.

EN SAVOIR +

Les quartiers de Via Domitia et de l’Olivette constituent un ensemble urbain et paysager qualitatif en extension du tissu urbain cressois intégrant deux entrées de ville. Les secteurs ont fait l’objet de procédure de ZAC, s’étendant sur 20.5 hectares.

Le projet est situé dans un site remarquable, autour du lac du Crès et son parc, qui présentent des topographies opposées : un site en belvédère abondamment planté, et un site en jachère décrivant un théâtre en dépression situé en contrebas.

Un travail fin sur l’implantation des voiries publiques et des bâtiments a été réalisé, afin de préserver la végétation de garrigue en place, ainsi que les vues existantes vers le lac et le grand Paysage. Un thème prédominant a guidé l’approche conceptuelle : s’insérer au mieux dans le paysage existant et préserver au maximum les plantations.

Afin de garantir l’insertion des constructions, nous avons réalisé des simulations de gabarits par ballon d’hélium. Ceci a permis de définir les hauteurs maximales des constructions dans les deux secteurs. Une limite d’urbanisation a été arrêtée en référence à la loi Littoral. Elle instaure une bande de recul de 100m depuis les rives du lac (espace sanctuarisé). La géométrie des quartiers a été dictée par la nature existante et le souci de la préserver.

Les aménagements ont fait la part belle aux essences et matériaux locaux jouant la carte de l’intégration. Des cheminements doux ont été pensés en liaison avec les espaces naturels, la proximité de la station de tramway (ligne 2) et les équipements publics (stade, collège, salle de spectacle, EHPAD, lac et parc), créant ainsi un quartier habilement connecté à son contexte. Le confort d’usage et le « bien vivre ensemble » ont été des objectifs prioritaires dans la définition des principes d’aménagements établis en concertation avec les habitants de la commune et les riverains. L’ensemble des associations communales a été consulté, et un véritable dialogue s’est instauré lors de l’élaboration du projet urbain, en particulier sur le programme des constructions et leur épannelage.

  • Études urbaines, schéma directeur, cahier des prescriptions, dossiers réglementaires, concertation, coordination architecturale, maîtrise d’œuvre des espaces publics
  • MONTANT DES TRAVAUX : 8,1 M€ HT
  • MAÎTRE D’OUVRAGE : GGL
  • PARTENAIRES : BET SERI
  • SURFACE : 20,3 HA
  • RÉALISATION : 2007 à 2018